3

Comment analyser une liste INCI ?

Décrypter la composition de ses produits cosmétiques n’est pas toujours facile. Afin de vous accompagner dans la sélection de produits cosmétiques sains, nous allons décrypter avec vous la liste INCI !

Qu’est-ce-que la liste INCI ?

Les initiales INCI correspondent à « International Nomenclature of Cosmetic Ingredient ».

Il s’agit donc de la composition précise du produit que vous tenez dans vos petites mains. En Europe, depuis 1998, les fabricants de cosmétiques ont pour obligation d’afficher cette liste sur leurs produits (ou leurs packagings). Le but est d’informer le consommateur, sur les ingrédients contenus dans ses produits cosmétiques. Ainsi, le consommateur peut savoir exactement ce qu’il s’applique sur le visage, le corps, ou les cheveux.

Comment se présente la liste INCI ?

La liste INCI est écrite en latin et en anglais.

Tous les ingrédients de la formulation du produit y sont notés. Ils sont inscrits dans l’ordre décroissant de leur importance de la composition du produit. Ainsi, l’ingrédient noté en premier est l’ingrédient le plus important de la formulation. Par exemple s’il est noté « Aqua » en premier, alors l’ingrédient le plus important contenu dans le cosmétique est de l’eau. Seuls les ingrédients dosés à moins de 1% peuvent être inscrits dans un ordre différent. Il s’agit des ingrédients que l’on retrouve en fin de liste INCI. Nous vous conseillons d’observer les 5 premiers ingrédients de la liste INCI. En effet, ils correspondent le plus souvent à environ 70% de la composition de votre cosmétique !

Ci-dessous, voici la composition de notre Crème Hydratante, on voit en tout premier le terme « aloe barbadensis leaf juice », qui indique que l’ingrédient principal du produit est l’Aloé Vera.

liste-inci-creme-hydratante-naturaloe

Comment comprendre la liste INCI ?

Chez NaturAloé, afin de vous simplifier la tâche, nous avons décidé d’inscrire, sur nos packagings, la liste INCI mais également la liste de nos ingrédients en Français.

liste-ingredients-creme-hydratante-naturaloe-francaisDe plus, il existe des sites et des applications qui aide à déchiffrer la liste INCI. Nous vous conseillons notamment La Vérité sur les Cosmétiques et l’Observatoire des Cosmétiques. Ils permettent de vous informer sur des composants que l’on peut trouver dans vos produits de beauté.

Comment savoir si un ingrédient est bon pour nous ou pour la planète ?

Au-delà de lire et comprendre la liste des ingrédients contenus dans vos produits cosmétiques, vous souhaitez également connaître leur impact sur notre organisme, notre planète… ?

Pour cela, certains organismes, tels que “INCI Beauty”, ont mis en place une classification des ingrédients selon 4 catégories :

  • Catégorie verte : il s’agit des produits naturels qui ne présentent pas de risques.
  • Catégorie jaune : il s’agit des ingrédients réglementés, plutôt irritants ou encore allergènes. 
  • Catégorie orange : il s’agit des ingrédients de synthèse, pétrochimiques ou peu écologiques par leur procédé de fabrication polluant ou leur faible biodégradabilité.
  • Catégorie rouge : il s’agit des ingrédients controversés ou potentiellement à risque.

Cette classification permet alors de savoir ce qui est bon et ce qui ne l’est pas. Bien entendu, il y a plusieurs raisons pour lesquelles un élément serait déconseillé. Il peut être irritant, allergisant ou dangereux pour la santé, ou encore être polluant pour l’environnement, par exemple. Cependant, il est important de savoir que même des ingrédients de catégorie verte, peuvent ne pas convenir à tout le monde. En effet, les allergies sont complexes à comprendre et les tolérances de chacun toutes relatives. Par conséquent, si vous êtes sujet(te) aux allergies, nous vous conseillons de faire un test dans le creux du coude pendant 24h, avant d’utiliser un nouveau cosmétique.

Nous avons soumis notre Crème Hydratante, à l’analyse de “INCI Beauty”. Vous retrouverez les résultats du test ci-dessous.

 

inci-beauty-creme-hydratanteComme vous pouvez le remarquer, notre Crème Hydratante est notée 17,9/20. Tous les composants de notre Crème Hydratante sont classés dans la catégorie verte, sauf 5 ingrédients qui sont des allergènes réglementés (huiles essentielles et alcool) présents en faible dose dans notre formulation. Nous nous assurons d’avoir des listes INCI ultra-pures, c’est à dire avec des ingrédients 100% d’origine naturelle, sans produits chimiques et sans perturbateurs endocriniens.

Comment savoir si l’Aloé Vera qui compose son produit cosmétique est qualitatif ?

La liste INCI, vous aidera également à choisir un cosmétique à base d’Aloé Vera de qualité. En effet, sur celle-ci, nous pouvons retrouver différentes dénominations pour l’Aloé Vera :

  • aloe barbadensis leaf juice = Jus de feuille d’aloès
  • aloe barbadensis leaf extract = Extrait de feuille d’aloès
  • aloe barbadensis leaf water = Eau de feuille d’aloès
  • aloe barbadensis leaf powder = Poudre de feuille d’aloé vera
  • aloe barbadensis leaf juice powder = Poudre de feuille de Jus d’aloé vera
  • aloe vera barbadensis powder = Poudre d’aloé vera

Vous devez savoir que beaucoup de cosmétiques ne contiennent pas d’Aloé Vera frais mais de l’Aloé Vera sous forme d’extrait, d’eau ou encore en poudre. L’industrie de la cosmétique utilise souvent des produits ayant une image naturelle afin de promouvoir une responsabilité écologique trompeuse (c’est ce qu’on appelle le greenwashing) et, l’Aloé Vera à la côte en ce moment ! On retrouve donc très souvent des cosmétiques contenants soient disant de l’Aloé Vera mais, en y regardant de plus près, il arrive fréquemment que ce soit de la poudre qui, sous cette forme, ne présente que très peu de principes actifs et donc très peu de vertus !

Nous vous conseillons de privilégier des produits contenant de l’aloe barbadensis leaf juice. Il s’agit de pur jus frais d’Aloé Vera, et donc d’un Aloé Vera riche en principes actifs.

De plus, nous vous conseillons également de vérifier que l’Aloé Vera provient d’un jus 100% issu de mucilage, c’est-à-dire sans cuticule (couche externe de la feuille). Le mucilage est la partie de l’Aloé Vera contenant les principes actifs. Ce critère peut être garanti uniquement si le fabricant épluche les feuilles, afin de ne garder que le mucilage. Cette absence d’épluchage a pour conséquence de laisser l’aloïne dans le jus. Les fabricants n’épluchant pas les feuilles sont donc obligés de filtrer leurs jus afin d’éliminer l’aloïne (substance laxative à haute dose). Cette filtration a pour conséquence d’éliminer certes l’aloïne, mais également une partie des principes actifs (vitamines, enzymes…).

Enfin, il faut également vérifier si l’Aloé Vera est non pasteurisé et stabilisé à froid. En effet, la pasteurisation est une technique qui chauffe le produit à des températures élevées et cela a pour conséquence la perte d’une grande partie des principes actifs. Il faut donc privilégier un jus non-pasteurisé et stabilisé à froid. Ces deux techniques sont plus difficiles à réaliser et coûtent plus cher que le broyage des feuilles.

Que retrouve-t-on généralement dans la liste des ingrédients des cosmétiques biologiques ?

Tous les produits cosmétiques ont des compositions différentes. Cependant, il existe des catégories d‘ingrédients que vous retrouverez souvent :

  • L’eau (aqua) : c’est l’ingrédient le plus utilisé en cosmétique ! Vous le retrouverez souvent en tête de liste. L’eau permet notamment la construction des émulsions avec des lipides (l’émulsion est le nom laborantin donné à une texture crème ou lait). Dans ses émulsions, l’eau sert de support (véhicule) aux nutriments utiles à la peau. Ces émulsions sont indispensables pour entretenir le film hydrolipidique de la peau, qui est lui-même une émulsion.
  • Les extraits végétaux : les extraits de plantes sont utilisés pour leurs actifs aux propriétés intéressantes (adoucissante, antioxydante, hydratante, etc.). Ils sont facilement reconnaissables et portent la mention « extract » à la fin de leur nom latin.
  • Les huiles : d’origine végétale, elles sont utilisées pour leurs textures et leurs propriétés. Vous pourrez les reconnaître grâce à la dénomination « oil ».
  • Les alcools : l’alcool est utilisé notamment dans les produits parfumés ou pour ses propriétés conservatrices. Leur nom INCI est « alcohol », « alcohol denat »…
  • Les conservateurs : ils permettent de préserver le produit cosmétique de toute contamination.
  • Les parfums : ils sont utilisés pour apporter une odeur agréable au produit. En cosmétique biologique, les seuls parfums autorisés sont les huiles essentielles. Elles sont mentionnées selon leur nom complet en latin ou regroupées sous la dénomination « parfum ».