3

Les bienfaits du miel

Dans de nombreux pays, le miel est utilisé depuis des millénaires comme remède pour la santé et pour la beauté.

Ainsi, les bienfaits du miel sont largement reconnus et utilisés dans la médecine douce spécialisée, appelée « Apithérapie ». L’apithérapie consiste en l’utilisation des produits de la ruche (miel, gelée royale, propolis, cire…) à des fins thérapeutiques.

Retrouvez dans cet article de blog les principaux bienfaits du miel sur notre santé, notre peau mais aussi nos cheveux. Vous découvrirez également l’importance des abeilles pour la planète.

Qu’est-ce que le miel ?

Le terme miel est apparu au Xe siècle. Ce terme provient du latin « mel ».  Il s’agit d’un produit sucré fabriqué par les abeilles à partir du nectar des plantes ou du miellat. C’est un produit entièrement naturel disposant de multiples bienfaits pour notre santé.

Les abeilles récoltent du nectar de fleurs ou du miellat toute la journée et, par la même occasion elles pollinisent les fleurs. Lorsqu’elles ont récolté suffisamment de jus sucré, elles retournent à la ruche. Puis, elles se transmettent le liquide d’une bouche d’abeille ouvrière à l’autre. Le liquide est alors mastiqué pendant plusieurs minutes jusqu’à ce que son taux d’humidité passe de 70% à 20% environ. Le liquide va ainsi être passé d’abeille à abeille jusqu’à ce qu’il soit transformé en miel et stocké dans les alvéoles, au sein de la ruche. Le miel étant encore un peu liquide et visqueux, elles l’éventent en battant leurs ailes. Puis, lorsque la consistance souhaitée est obtenue, elles scellent les alvéoles avec un capuchon de cire afin de le conserver.

Le miel ainsi fabriqué permet aux abeilles de se nourrir tout au long de l’année et notamment l’hiver. Les abeilles produisent plus de miel qu’elles en ont besoin. Ainsi les apiculteurs veillent à leur laisser suffisamment de stock pour se nourrir en hiver.

Quelle est la composition du miel ?

Le miel est composé principalement de sucres (environ 80%), d’eau (entre 15 et 20%), de protéines, de vitamines de minéraux et d’oligo-éléments.

Les proportions des composants du miel vont varier selon différents facteurs :

  • L’origine florale qui influence la teneur en fructose ou en glucose du miel.
  • Le type de culture qui influence la richesse en matières minérales des sols.
  • Le climat du pays de culture qui influence le taux d’humidité ambiant.

Ainsi, le goût, la couleur et la texture du miel varient selon l’ensemble de ces facteurs.

Quelles sont les différentes textures de miel ?

Il existe différentes textures/consistance de miel :

  • Liquide
  • Solide
  • Crémeux

Le miel contient 3 sucres : le fructose, le glucose et le saccharose. A la récolte, tous les miels sont liquides et selon leur origine florale, ils peuvent devenir solide ou crémeux avec le temps. Plus un miel est riche en glucose, plus il sera solide puisque le glucose participe à la solidification du miel. Des miels très riches en glucose seront alors solides et des miels pauvres en glucose resteront liquides.

Il arrive parfois que les miels cristallisent. Il s’agit d’un signe de naturalité et donc de haute qualité. La cristallisation est un phénomène naturel qui se déclenche plus ou moins rapidement selon l’origine florale du miel. Les miels ultra-transformés, contrairement aux miels naturels, ne cristallisent pas. La cristallisation va varier selon 2 éléments :

  • Le ratio entre le fructose et le glucose qui détermine la vitesse de cristallisation du miel.
  • La température du lieu de stockage. Plus, il fait froid et plus le miel est sujet à la cristallisation. Pour retarder ce processus, il faut le conserver dans un endroit sec et à température ambiante.

Petite astuce : si vous souhaitez liquéfier un miel cristallisé, vous pouvez le chauffer au bain-marie à une température de 40 degrés maximum. En effet, la température à l’intérieur de la ruche est de 35°C, il donc important de rester au plus proche de cette température. En revanche, il faut éviter de le chauffer au micro-ondes.

Quels sont les différents types de miel ?

Il existe 3 types de miels :

  • Polyfloraux. Ils sont issus d’un butinage dans une zone avec plusieurs sortes de plantes. L’apiculteur ne peut alors pas nommer le miel selon le nom d’une plante puisque plusieurs plantes ont été butinées.
  • Monofloraux. Ils sont issus d’un butinage dans une zone où une espèce de plante ressort nettement. L’analyse du miel permettra alors de nommer le miel selon le nom de la plante.
  • Miellats. Il s’agit d’un miel produit par un intermédiaire. Les insectes piqueurs-suceurs (pucerons, aleurodes, pyslles…) se nourrissent de la sève des arbres puis rejettent un liquide sucré. Les abeilles vont ensuite récolter ce liquide et le transformer en miel.

Quels sont les bienfaits du miel ?

bienfaits-du-miel

Le miel contient de précieux actifs comme le calcium, le cuivre, le fer, le magnésium, le zinc, le phosphore et le potassium. De plus, il contient également la moitié des acides aminés existants ainsi que de nombreuses vitamines (B,C,D et E) et antioxydants.

Ces principes actifs lui confèrent ainsi des vertus antibactériennes, anti-inflammatoires, antioxydantes, adoucissantes et nourrissantes.

Immunité

Le miel possède des vertus curatives réputées depuis des années. Riche en antioxydants, il favorise la régénération et la guérison des cellules. De part ses propriétés antibactériennes et antifongiques, il est idéal pour stimuler les défenses immunitaires lorsqu’il est ingéré ou appliqué localement sur la peau.

Nous vous recommandons donc d’ajouter une dose de miel dans votre alimentation au quotidien. Vous pouvez également l’utiliser pour cicatriser vos plaies et coupures.

Cicatrisation de la peau

Les propriétés antibactériennes et antifongiques du miel aident à garder les plaies et les coupures propres et à éviter les infections. Il s’agit d’un excellent antiseptique naturel.

Une étude réalisée, dans les années 80, par le professeur Descottes (chirurgien au CHU de Limoges) a permis de démontrer que la cicatrisation était 2 fois plus rapide avec le miel, qu’avec d’autres produits médicaux.

En cas de plaie, vous pouvez appliquer du miel afin de les aider à cicatriser plus vite.

Glycémie

Le miel contient la même quantité de sucre que du sucre blanc, de la cassonade ou du sirop d’érable. En revanche, son indice glycémique étant plus faible, il régule le taux de glycémie.

Nous vous recommandons donc de remplacer l’usage de sucre, lorsque cela est possible, par du miel.

Mal de gorge

Le miel est connu par bon nombre d’entre nous pour ses bienfaits sur les cordes vocales. En effet, grâce à ses propriétés apaisantes et hydratantes, il permet de soulager le mal de gorge.

Une étude a été réalisée en 2007 par l’Université de Pennsylvanie (Etats-Unis) auprès d’enfants. Cette étude a permis de montrer que, grâce à sa richesse en antioxydants, le miel se révélait plus efficace que le sirop pour la toux.

En cas de rhume, grippe, angine, toux sèche ou toute autre inflammation de la gorge, nous vous conseillons de boire, tous les soirs, une tisane chaude avec une cuillère à café de miel.

Digestion et constipation

Le miel est un excellent pansement pour les voies digestives. Il permet d’aider à soulager les ballonnements et les flatulences. Il stimule la production de sucs gastriques et permet ainsi d’améliorer la digestion.

De plus, le miel, comme l’Aloé Vera, possède un léger effet laxatif. En effet, il contient des FOS (fructose-oligosaccharides) qui se comportent de la même manière que les fibres végétales. Ces FOS sont également l’aliment préféré des bactéries bénéfiques qui vivent dans notre flore intestinale. Ainsi, ils jouent le rôle de prébiotiques. Les prébiotiques correspondent à la nourriture essentielle des bonnes bactéries intestinales qui permettent de combattre les infections.

Sport

Par sa composition en fructose et en glucose, le miel est facilement assimilable par le corps. Ainsi, le miel est un excellent apport énergétique pour les sportifs.

Le fructose est un meilleur sucre que le saccharose contenu dans le sucre blanc. Ce dernier est raffiné et perd donc ses valeurs nutritives. A contrario, l’énergie obtenue par le miel est utilisée par l’organisme, sur le long terme. Ainsi, il permet notamment d’éviter une chute de glycémie pour les sportifs.

Hydratation des cheveux et du corps

Depuis des millénaires, les femmes utilisent le miel dans leurs rituels de beauté. Ses propriétés nourrissantes et adoucissantes font du miel un soin idéal pour les cheveux et la peau.

Vous pouvez réaliser votre propre masque cheveux avec du miel, du savon et de l’huile d’olive.

Acné

L’acné est souvent due à un déséquilibre hormonal et à la colonisation de la peau par des bactéries.

Certains soins aux vertus antibactériennes permettent de diminuer l’infection. C’est notamment le cas de l’Aloé Vera mais aussi du miel. Le miel connu pour ses propriétés purifiantes et hydratantes est très efficace contre les problèmes et imperfections cutanées. Il permet de désinfecter la peau, absorber les impuretés, atténuer les rougeurs et hydrater la peau.

Lèvres sèches

Grâce à ses propriétés hydratantes et cicatrisantes, le miel permet d’hydrater les lèvres sèches ou gercées. Nous vous recommandons de l’appliquer sur vos lèvres puis de le laisser agir quelques minutes, avant de rincer.

Les bienfaits du miel pour la planète

abeilles-fleurs

Einstein disait « Si l’abeille devait disparaître de la surface du globe, l’humanité n’aurait plus que quelques années à vivre ».

Les abeilles jouent un rôle très important dans l’agriculture. En effet, elles sont essentielles à la pollinisation des plantes : citrons, courgettes, melons, pastèques et bon nombre d’autres aliments n’existeraient pas sans elles. Le CNRS et l’INRA estiment qu’environ « 35% de la production mondiale de la nourriture dépend de la pollinisation ».

Malheureusement, ces insectes indispensables à la vie sont de plus en plus rares. Leur disparition est notamment due à l’utilisation massive de pesticides, au développement du frelon asiatique ou du varroa (acarien parasite qui tue les abeilles et les larves).

La disparition des abeilles pose alors de graves problèmes de biodiversité des fleurs et des plantes ainsi que des problèmes économiques. En effet, une rarification de ces aliments entrainerait alors une inflation des prix.

Comment utiliser son miel ?

Le miel peut remplacer le sucre dans de nombreuses préparations culinaires :

  • Dans vos boissons : tisanes, thés, cafés…
  • Dans vos desserts : yaourts, gâteaux, muffins, crêpes, pancakes, gaufres, salades de fruits…
  • Dans vos sauces et marinades afin d’accompagner vos plats salés : poulets, légumes, oignons, poissons, houmous…

Quelles sont les calories du miel ?

Le miel est riche en sucre mais est-il également riche en calories ? Beaucoup de personnes privilégient le miel afin de sucrer leur yaourt ou tout autre dessert. Une cuillère à soupe de miel équivaut en moyenne à 22 calories, contre 20 pour une cuillère à soupe de sucre blanc.

Néanmoins, a contrario du sucre blanc, le miel est également riche en nutriments et apporte donc de multiples bienfaits.

En conclusion, nous vous recommandons de privilégier le miel au sucre mais comme tout aliment sucré, consommez-le avec modération.

Existe-t-il une contre-indication pour le miel ?

Malgré de multiples bienfaits, le miel n’est pas conseillé à tous. En effet, il est déconseillé pour les personnes suivantes :

  • Les enfants de moins de 24 mois puisqu’il peut provoquer des maladies comme le botulisme.
  • Les personnes diabétiques puisqu’il est riche en sucre.
  • Les personnes allergiques. L’apiculteur conseille de goûter le miel avec de l’eau chaude puis d’attendre 48h afin de voir si des signes d’allergies apparaissent : nez ou yeux qui coulent et gorge qui gratte.

Comment choisir un miel de qualité ?

Voici les 4 critères vous garantissant un miel de qualité :

  1. Un miel sans sucre ajouté. Il est important de choisir un miel pur, c’est-à-dire qui n’a pas été mélangé avec des édulcorants ou du sucre
  2. Un miel non pasteurisé. La pasteurisation consiste à chauffer le miel à une température supérieure à 43°C. Cette pasteurisation détruit la plupart des antioxydants, enzymes et principes actifs du miel.
  3. Un miel français ou européen. Les miels chinois qui envahissent les supermarchés, sont pointés du doigt. En effet, ils sont souvent dilués avec du sirop de sucre. Nous vous recommandons donc de sélectionner un miel produit en France ou en Europe, où les normes sont plus exigeantes.
  4. Un miel certifié bio. Le label bio garantit que l’environnement dans lequel évolue les abeilles est préservé.

Notre miel de fleurs d’Albaida et d’Aloé Vera répond à l’ensemble de ces critères. Il contient 100% de miel de fleurs d’Albaida et d’Aloé Vera et ne contient aucun sucre ajouté. Il est chauffé à moins de 35°C et conserve ainsi l’ensemble de ses principes actifs. Nos ruches sont implantées dans une zone préservée de toute pollution extérieure, en Espagne. Les conditions climatiques de notre plantation favorisent l’ouverture plus large des fleurs d’Aloé Vera permettant ainsi aux abeilles de les butiner. Ce phénomène n’a jamais été constaté ailleurs. Il s’agit donc du premier miel de fleurs d’Albaida et d’Aloé Véra au monde qui incorpore du pollen de fleurs d’Aloé Vera dans son spectre pollinique (et non du jus d’Aloé Vera). Enfin, notre miel est certifié bio par Ecocert.