3

Microbiote : rôle et impact sur la peau

Vous avez probablement déjà entendu parler du microbiote ? Le microbiote est un ensemble de micro-organismes (bactéries, levures, virus…) qui participent à de nombreuses fonctions biologiques. Il se situe à plusieurs endroits : dans les intestins (microbiote intestinal), dans la bouche (microbiote bucco-dentaire), dans les muqueuses vaginales (microbiote vaginal), dans les poumons (microbiote pulmonaire) et sur la peau (microbiote cutané).

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à l’impact du microbiote cutané et du microbiote intestinal sur la peau.

Le microbiote intestinal

microbiote-intestinalAnciennement appelé flore intestinale, le microbiote intestinal représente un ensemble de micro-organismes présents au niveau des intestins. Il est composé d’espèces « dominantes » qui sont des bactéries bénéfiques pour notre santé et d’espèces « rares et transitoires » qui sont des bactéries qui ne restent pas dans l’organisme.

La composition du microbiote varie selon plusieurs facteurs comme l’alimentation, le mode de vie, et les traitements médicamenteux qui vont altérer les bonnes bactéries.

Le microbiote intestinal joue plusieurs rôles et notamment les suivants :

  • Il renforce le système immunitaire, grâce à un rôle de barrière qui empêche les bactéries pathogènes extérieures de s’installer afin de préserver les bactéries non pathogènes.
  • Il protège les cellules intestinales
  • Il facilite la digestion et permet de mieux intégrer les composés alimentaires tels que les fibres.
  • Ils participent à la synthèse de certaines vitamines (vitamine K et certaines vitamines B)

Le microbiote cutané

La peau constitue une barrière de protection contre les agressions extérieures (changements de température, stress, pollution…). Notre peau est un organe « émonctoire » c’est-à-dire qu’elle intervient dans la lutte contre les toxines.

La peau est constituée de 3 couches : l’hypoderme, le derme et l’épiderme, la couche la plus superficielle. La flore cutanée aussi appelée microbiote cutanée se situe sur l’épiderme.

microbiote-cutane

Elle est composée d’une variété d’espèces (bactéries, virus, champignons, acariens…) qui vivent en permanence sur et dans notre peau. Il est propre à chaque individu. Il s’agit du reflet de notre patrimoine génétique, de nos habitudes alimentaires, de notre style de vie, de notre profession, notre âge, etc…

Le microbiote cutané joue plusieurs rôles :

  • Il protège la peau des agressions extérieures, grâce aux micro-organismes non pathogènes qui le compose.
  • Il participe au maintien du pH acide de la peau.
  • Il empêche la prolifération et l’installation de bactéries.
  • Il régule le système immunitaire en protégeant d’agressions internes comme l’inflammation qui est responsable d’infections et du vieillissement cutané. Il agit comme un régulateur du système.

Quel est l’impact du microbiote sur la peau ?

Lorsque le microbiote est déséquilibré, on parle de dysbiose. Cela signifie que notre corps n’est plus en symbiose avec les bactéries qui le compose. Ainsi, ce type de dérèglement peut favoriser l’apparition de certaines pathologies comme le diabète, l’inflammation des intestins, l’eczéma, le psoriasis mais aussi l’acné. Cette apparition d’imperfections peut toucher le visage mais aussi le dos, le cou ou encore le buste.

Ce déséquilibre peut être également dû au stress, à une mauvaise hygiène ou encore à l’utilisation d’eau trop chaude (au-dessus de 35°C) et de cosmétiques non adaptés qui détériorent le film hydrolipidique protecteur. Ces cosmétiques “décapent” la peau et fragilisent sa barrière. De plus, certains cosmétiques ont un pH alcalin (supérieur à 7) et déséquilibrent ainsi le pH cutané (autour de 5,5 pour une peau en pleine forme), cela modifie donc le type de peau. Une peau sèche a un pH acide inférieur à 5,5 et une peau grasse un pH supérieur à 6.

Par conséquent, la peau est alors moins bien protégée contre les bactéries et les infections microbiennes. Il est donc important de prendre soin de votre microbiote cutané mais aussi de votre microbiote intestinal qui aura également des répercussions sur votre peau. Un système digestif en bonne santé constitue donc un bon point de départ pour avoir une peau en bonne santé.

Les bons réflexes pour rééquilibrer son microbiote cutané

Prenez soin de votre microbiote intestinal avec l’alimentation 

Tout d’abord, il est important de varier votre alimentation. Nous vous conseillons de consommer des aliments riches en probiotiques et en prébiotiques comme les fruits et légumes, l’ail ou encore l’oignon. Privilégiez également les épices et herbes aromatiques qui ont des vertus anti-inflammatoires et qui participent à la destruction des bactéries pathogènes. Il faut également consommer différentes fibres (grains entiers, légumineuses ou encore légumes crucifères comme le brocoli…). En effet, les microbiotes intestinaux ne sont pas tous identiques et les fibres ne sont pas toutes identiques. Certaines fibres vont mieux se combiner avec certains microbiotes. Il faut donc tester plusieurs fibres afin de voir lesquelles vous font vous sentir mieux.

Prenez soin de votre microbiote cutané en adoptant des cosmétiques adaptés

cosmetiques-aloe-vera-microbiote

Source photo : @bienvenuechezvero

Privilégiez des nettoyants et des lotions douces pour nettoyer votre peau le matin afin de préserver la régénération du microbiote cutané qui a eu lieu la nuit. Enfin, sélectionnez des cosmétiques naturels qui respectent votre peau et son film hydrolipidique.

Nos cosmétiques sont certifiés bio et 100% d’origine naturelle (sauf le Thermo Gel et le Gel Propolis : 99,99% d’origine naturelle). Ils sont adaptés à tous les types de peau, même les plus sensibles et réactives. Pour prendre soin de votre visage, nous vous conseillons d’utiliser notre Duo Nettoyant Visage (Emulsion Nettoyante et Lotion Tonique) pour nettoyer votre visage et éliminer les impuretés. Notre Duo Nettoyant respecte le pH cutané et renforce le film hydrolipidique. 

Renforcez votre microbiote avec des compléments alimentaires spécifiques

Enfin, n’hésitez pas à utiliser des compléments alimentaires spécifiques afin de renforcer votre microbiote et d’intervenir contre les déséquilibres du microbiote intestinal qui sont responsables de plusieurs troubles comme l’acné ou encore le ventre ballonné. Il existe des compléments alimentaires adaptés qui aident à équilibrer le microbiote intestinal et donc le microbiote cutané.

jus-aloe-vera

En cas de déséquilibre de votre microbiote, nous vous conseillons de consommer 30ml de jus d’Aloé Vera non pasteurisé, une fois par jour. Nous recommandons de faire une cure sur plusieurs mois afin de permettre aux bonnes bactéries de prendre le dessus et d’intervenir sur les différents troubles auxquels vous faites face. Le jus d’Aloé Vera facilite la digestion, diminue les troubles intestinaux ainsi que les sensations de ballonnements. De plus, l’Aloé Vera permet de renforcer son système immunitaire et de lutter contre les agressions extérieures grâce à sa richesse en principes actifs (vitamines, minéraux, oligo-éléments…).