3

Comment bouturer un Aloé Vera ?

L’Aloé Vera est une plante succulente, de la famille des liliacés. Elle rencontre un grand succès dans nos intérieurs. Au-delà de son esthétisme, l’Aloé Vera est connu, depuis l’Antiquité, pour ses propriétés médicinales. Vous possédez un Aloé Vera et souhaitez le multiplier pour vous ou pour l’offrir ? Retrouvez toutes nos méthodes pour réussir vos boutures d’Aloé Vera.

Bouturer un Aloé Vera à partir d’une feuille

Cette méthode de bouture n’est pas la plus efficace. En effet, les feuilles sont riches en eau, ce qui accroît le risque de moisissures, avant même la reprise du système racinaire. Cependant, cette méthode vaut le coup d’être tentée.

Voici 5 étapes à respecter afin de faire pousser son Aloé Vera à partir d’une feuille :

  • Sélectionnez une feuille à la base de la plante (feuille la plus ancienne) puis coupez là avec un couteau, propre et bien aiguisé. Evitez l’usage du sécateur qui pourrait abîmer la feuille. Il est important d’utiliser un couteau propre et aiguisé afin d’obtenir une coupe franche, nette, permettant une cicatrisation impeccable de la bouture et de la plante mère.
  • Laissez sécher la feuille, pendant 2 à 3 jours, dans un endroit chaud. Un cal de cicatrisation va alors se former sur l’extrémité coupé.
  • Plantez la feuille (aussi appelée bouture) à la verticale, en l’enfonçant d’un tiers dans un mélange de terreau drainant. Ce terreau doit être constitué à parts égales de terre et de sable. Le pH de votre terreau doit être entre 6 et 8. S’il est trop élevé, vous pouvez ajouter de la soude de jardinage.
  • Ensuite, brumisez le terreau à l’aide d’un vaporisateur pour l’humidifier légèrement en surface.
  • Enfin, installez votre bouture dans un espace à l’abri des courants d’air et du soleil direct et brumisez une fois par semaine dès que la terre est sèche, afin de réhumidifier le terreau sur quelques centimètres en surface.

Vous pourrez peut-être observer l’apparition d’une nouvelle feuille, au bout de quelques temps. En revanche, si rien n’apparaît, au bout d’un certain temps, nous vous conseillons de tirer légèrement sur la feuille. Si vous constatez une résistance, ne tirez pas plus, c’est signe que des racines sont en train de se former.

Les résultats de cette technique sont souvent décevants. La méthode par rejet, à plus de chance d’aboutir.

Bouturer un Aloé Vera par rejet

rempotage-rejet-aloe-vera

Le rejet, aussi appelée rejeton ou drageon, est un mini Aloé Vera qui pousse près de la plante mère. Il dépend de celle-ci, même s’il possède ses propres racines.

Voici 5 étapes à suivre afin de réussir sa bouture d’Aloé Vera par rejet :

  • Choisissez un rejet doté d’au moins 4 feuilles et mesurant déjà quelques centimètres de haut (il doit être environ 5 fois plus petit que le plant mère). En effet, s’il est trop jeune, le rejeton ne survivra pas au bouturage.
  • Dépotez votre plant mère et dégagez délicatement à la main la terre qui entoure le rejet. Ensuite, enlevez le rejet (en le détachant du plant mère), tout en conservant le maximum de racine afin de lui donner plus de chances de reprise. Placez votre rejet au repos, pendant quelques heures à quelques jours.
  • Dans un pot en terre cuite percé, placez des billes d’argile. Ensuite, ajoutez un mélange de terre et de sable ou du terreau pour plantes grasses. Vérifiez que le pH de votre terreau est bien entre 6 et 8 et ajustez avec de la soude de jardinage, si nécessaire.
  • Faites un trou dans la terre puis enterrez légèrement les racines et le quart de votre bouture. N’arrosez pas immédiatement le rejet.
  • Ensuite, disposez le pot à la lumière (sans soleil direct) dans une pièce à température comprise entre 18 et 21°C. Au bout de 15 jours, arrosez légèrement la bouture puis laissez sécher complétement, avant d’arroser à nouveau.

N’hésitez pas à lire nos conseils sur l’entretien de votre plante d’Aloé Vera, afin d’avoir plus d’informations sur l’arrosage, l’ensoleillement ou encore le rempotage.